RPL
RASSEMBLEMENT  POPULAIRE 
LIBERAL
(R.P.L)
RPL
"Un nouveau souffle en Politique"
MOBUTU SESE SEKO

Président et Maréchal du Zaïre. L’homme de la Paix retrouvée, de la dignité, de la fierté nationale. La 2ème République, c’était l”émacipation de la femme congolaise, la restauration de l’autorité de l’Etat. Un Rassembleur, un grand bâtisseur, un grand défenseur d’unité, d’intégrité du territoire national. Lui au moins, il aimé notre pays, défendait notre pays, il n’était pas tribaliste, il n’était pas égoïste.

 
PATRICE ÉMERY LUMUMBA

Lumumba, notre Héros national. L’un des pères de l'indépendance totale de la RDC. Un nationaliste, un patriote, un pan africaniste. Précurseur de l’unité nationale Il a été lâchement assassiné pour sa lutte de l’indépendance économique et politique de la RDC.

 
ECHANGEUR DE LIMETE

La place de la Réconstruction, appelée place de l’Échangeur avant 2011, aussi parfois appelée rond point ou échangeur de Limete, est un échangeur majeur de la ville de Kinshasa, en République démocratique du Congo. En son centre, la place possède la tour de l’Échangeur, entourée d’un petit parc. .

 
TSHISEKEDI wa MULUMBA

TSHISEKEDI wa MULUMBA (Etienne), ex Premier Ministre zaïrois, Président du parti UDPS. Un homme qui a toujours garder ses convictions politiques, un homme qui avait sacrifié sa vie pour son pays au détriment de sa vie personnelle. Sa lutte acharnée pour la restauration d’un Etat de droit au Zaïre (RDC) est connu de tous pour être développer ici. Un nationaliste, un patriote, un homme destiné du grand destin qu’on regrettera à jamais.

 
JOSEPH KASA-VUBU

Premier Président de la RDC indépendant. Il était avec P. Lumumba, les artisans de la libération totale de Congolais/ses sous la jougle coloniale belge. Il fut sans aucun doute, le plus pur des nationalistes Congolais/ses. Il avait une volonté de fer. Un homme simple, travailleur, discipliné, mais l’esprit jamais en repos, discret, honnête et bon gestionnaire de biens publics. Il est mort dans la pauvreté totale.

 
Pont Maréchal MOBUTU SESE SEKO à Matadi

Le pont Matadi (anciennement pont Maréchal) est un pont suspendu se trouvant à Matadi, en République démocratique du Congo. Il traverse le fleuve Congo et permet de relier par la route Matadi à Boma situé à une cinquantaine de kilomètres vers l'aval du fleuve. Il est le pont suspendu le plus long du continent africain et attire régulièrement des touristes.

 
BARRAGE GRAND INGA

Le barrage Grand Inga est un projet hydroélectrique sur le Congo en République démocratique du Congo. Il serait établi à proximité du site des chutes d'Inga dans la province du Bas-Congo, à une trentaine de kilomètres au nord de la ville de Matadi. Deux barrages, Inga I et Inga II existent déjà sur le site.

 
MOÏSE KAPENDA TSHOMBE

Président du parti CONAKAT, ex Premier Ministre congolais. Un incompris, un nationaliste, un démocrate libéral qui avait des visions pour le Katanga et le Congo. Lâchement assassiné en Algérie de Houri Boumédiene.

 
BOMBOKO IS’ELENGE LOKUMBA

Premier Ministre des Affaires étrangères du Congo indépendant, Fondateur du Ministère des Affaires étrangères de la RDC. Il fut avec Lumumba, Kasa-Vubu, les signataires de l’acte de notre indépendance du Congo Un mythe au sens positif du terme et un fil conducteur de notre histoire politique. En effet, il fut présent à tous les moments clés de l’histoire du Congo depuis son accession à l’indépendance jusqu’à la 3è République.

 
KABILA LAURENT-DÉSIRÉ

Troisième Président de la RDC, un soldat du peuple, un chevronné révolutionnaire, très tenace, un Lumumbiste de première heure très intelligent, rusé, nationaliste, patriote. Son combat inachevé. lui aussi, lâchement assassiné.

 
PROPHÈTE SIMON KIMBANGU

Fondateur de l'Église kimbanguiste. Un symbole de nationalisme congolais. Il a contribué à développer la confiance mutuelle et à renforcer le communauté. Un incarnation du Saint-Esprit promis par Jésus à ses disciples. Surnommé “d'envoyé de Dieu, le tout-puissant”, jusqu’à sa mort, il assumé sa position de martyr du Christ.

 
PALAIS DU PEUPLE

Le palais du Peuple est le siège de l'Assemblée nationale et du Sénat à Kinshasa en République démocratique du Congo.

La bâtiment est un ouvrage construit de 1975 à 1979 par la Chine et le Congo. Il fut commandé par Mobutu Sese Seko, suite à une visite en Chine en 1973.

 
STADE KAMANYOLA

Le stade des Martyrs de la Pentecôte ou simplement stade des Martyrs (anciennement connu sous le nom de stade Kamanyola) est un stade omnisports national situé dans la commune de Lingwala à Kinshasa en République démocratique du Congo. Il est surtout utilisé pour les rencontres de football, mais il organise de nombreux concerts et des compétitions d'athlétisme.

 
SOZACOM / CITÉ O.U.A

Elle fut créée en 1966 pour remplacer l'Union minière du Haut Katanga et mobilise en 2013 environ 10 000 employés selon le site internet de l'entreprise consulté le 2013-03-16 travaillant dans les hôpitaux, écoles, cercles récréatifs, guest houses, restaurants pour agents et visiteurs.

 
LA VOIX DU ZAÏRE

La voix du Zaïre, devenue Radio-Télévision nationale congolaise (RTNC), inaugurée en 1976. Elle devrait être transformée en hôtel.

 
VILLE DE KINSHASA

Kinshasa est la capitale et la plus grande ville de la République démocratique du Congo (RDC). Elle a à la fois le statut administratif de ville et de province. Située sur la rive sud du fleuve Congo au niveau du Pool Malebo, elle fait face à la capitale de la République du Congo, Brazzaville. Par sa superficie et sa population, Kinshasa est l'une des plus grandes villes d'Afrique et du monde.

 
MOKA DANGA Ali Aboubacar

Un Politicien, Entrepreneur, Démocrate-Libéral-Humaniste. L'un des Fondateurs du Parti RPL. Comme Lumumba et autres, sa vie n'est rien.

Ce qui compte, c'est l'avenir du Congo, du peuple congolais. Un homme du terrain, très expérimenté, depuis plusieurs années, il était dans l'anti-chambre du pouvoir. Un ex sportif du haut-niveau, champion boxeur Poids-lourds de classe mondiale

 
Sén.Robert Francis KENNEDY
Ses Citations gravées sur sa pierre tombale au Cimetière nationale militaire à Arlington (Washington-DC)

1) “ Certains regardent la réalité et disent : “Pourquoi ? “ . Moi, je rêve de l’impossible, et je dis : “Pourquoi pas ? “.

(Robert Kennedy, P. Lumuba, Nelson Mandela, Martin L. King, Alain Moloto, Floribert Chibeya, P. Ngezayo, Dr Dénis Mukwege, Mahatma Gandhi).

2) “ Chaque fois qu’un homme se dresse pour défendre un idéal ou améliorer le sort de ses semblables ou redresser une injustice, il fait naître une minuscule vaguelette d’espoir et, venue d’innombrables foyers d’énergie et d’audace. Ces vaguelettes, forment un courant qui peut balayer les plus puissants de l’opposition et de l’oppression"

 
RD CONGO

i. QU’EST-CE QUE C’EST LE LIBÉRALISME?

6

Un parti politique est une organisation ayant pour but de promouvoir et, le cas échéant de mettre en oeuvre un projet politique.

    Le Parti Rassemblement Populaire Libéral (RPL) est membre de l'international libéral (dont le Siège social est basé à Londres  en Angleterre) qui représente la fédération mondiale des partis politiques libéraux.  Fondée en 1947, elle est devenue le réseau prééminent des partis libéraux et vise à renforcer la démocratie libérale dans le monde entier.

    

Plusieurs principes communs unissent tous les partis libéraux d’Afrique, des Amériques, d’Asie, d’Europe et d’Océanie : droits de l’homme, la liberté et l’équité des élections et une démocratie multi-partis, la justice sociale, la tolérance, l’économie sociale de marché, le libre-échange, la pérennité environnementale et un sens élevé de la solidarité internationale.  Naturellement, les partis divergent quant à l’application de ces principes dans leur propre pays.

LE LIBÉRALISME
-----------------------

Le libéralisme est une doctrine de philosophie politique ou vision du monde fondée sur les idées de liberté et d’égalité. Les Libéraux épousent un large éventail de points de vue.

Le libéralisme est dans la matière des relations internationales, un courant subséquent au réalisme. Il se caractérise par l’importance qu’il accorde aux acteurs non étatiques, du rôle des entreprises multinationales, d’ONG et d’organisations humanitaires ( comme la Comité Internationale de la Croix Rouge ‘“CICR” par exemple) ou de coopération en Etats (telle que l’Organisation de Nations-Unies “ONU”, de lobbies etc…

Le libéralisme est étroitement lié à l’idéalisme courant de Gant à Woodrow Wilson, qui, sans s’opposer clairement au réalisme vient mettre l’accent sur d’autres facteurs déterminant
des relations internationales au lieu de s’en tenir à des analyses basées uniquement sur les intérêts des Etats.

La globalisassions économique ainsi que les progrès des techniques de communication on conduit à intensification des relations internationales et transnationales. Associé à une complexification de la structure interne des Etats eux-mêmes, ceci a amené à une remise en question des postulats du réalisme, notamment, ceux concernant la coopération entre Etats, ainsi que celui conceptualisant l’Etat comme acteur unique dans le champ des relations commerciales et individuelle transnationale qui se concentre sur les intérêts de souveraineté et les politiques étatiques proprement dites.

Les libéraux se sont engagés à construire et à sauvegarder de sociétés libres, équitables et ouverts, dans lesquelles ils cherchent à équilibrer les valeurs fondamentales de liberté, d”égalité, communauté et dans oµ personne n’est asservi par la pauvreté, l’ignorance ou la conformité.

Les libéraux défendent la liberté, la dignité et le bien-être des individus. Nous reconnaissons et nous respectons le droit de liberté de conscience et au droit de chacun à développer pleinement ses talents. Nous visons à répartir les pouvoirs, à encourager la diversité et à favoriser la créativité.

La liberté d’être créatif et innovant peut uniquement être soutenue par une économie de marché, mais elle doit offrir de vrai choix aux individus. Cela signifie que nous ne voulons
pas d’un marché dans lequel la liberté serait restreinte par des monopoles ni d’une économie dissociée des intérêts des pauvres et de la communauté dans son ensemble. Les libéraux sont optimistes dans l’âme et font confiance aux gens tout en reconnaissant la nécessité de toujours garder un oeil sur les personnes au pouvoir.

WILFRIED LAURIER
-----------------------------

L’ancien Premier Ministre canadien définissait le libéralisme ainsi : “ Le principe du libéralisme réside dans l’essence même de notre nature, dans cette soif de bonheur que nous apportons avec nous dans la vie, qui nous suit partout, pour être cependant jamais complètement assouvi de ce côté-ci de la tombe. Nous gravitons sans cesse. A peine sommes nous arrivés au terme que nous étions assignés, que nous y découvrons des horizons que nous n’avions pas même soupçonnés. Nous y précipitons, et ces horizons, explorés à leur tour, nous en découvrent d’autres qui nous entraînent, encore et toujours plus loin. Ainsi, en sera-t-il tant que l’homme sera ce qu’il est, tant que l’âme immortelle habitera le corps mortel ; ces désirs seront toujours plus vastes que ses moyens, ses actions n’arriverons jamais à la hauteur de ses conceptions “.

 

DROITS DE L’HOMME/FEMME
------------------------------------------

Les droits de l’homme/femme constituent un composant essentiel du libéralisme. Nous croyons que ces droits constituent une condition préalable au progrès et à la stabilité et qu’ils peuvent être garants uniquement par une vraie démocratie. Les libéraux reconnaissent le besoin essentiel de promouvoir les droits politiques et civils et s’opposent donc à toutes les formes de dictature.

L’éducation, l’accomplissement des droits de femme et le respect de l’environnement sont essentiels. Nous faisons campagne pour le respect des droits des groupes minoritaires, ce qui est entièrement dans notre intérêt car d’une façon, nous sommes tous une minorité.

LIBRE-ÉCHANGE ET ENVIRONNEMENT
--------------------------------------------------------

Les libéraux croient que la pauvreté des grandes régions du monde peut-être réduite grâce à la liberté de voyager et de commercer et cette fin, nous nous engageons à favoriser l’ouverture des marchés occidentaux afin qu’ils introduisent des produits provenant des pays en voie de développement. Mais une économie sociale de marché doit être accompagnée par des institutions démocratiques.

La finance de développement peut contribuer à réduire la pauvreté uniquement si les institutions gouvernementales, y compris la pleine transparence et une comptabilité basée sur la loi. Sans liberté, sans ouverture, sans choix politique et sans institutions autonomes pour appliquer la loi, il n’existe aucun espoir de contrôler la corruption ou favoriser le développement. C’est pourquoi, les libéraux insistent sur le ,fait que l’assistance internationale au développement doit également se concentrer sur les institutions politiques.